La Revue Neurologique consacre un numéro aux travaux de l'INCR

La Revue Neurologique consacre un numéro aux travaux de l’INCR

Mis en ligne le 16 août 2012

Le numéro de septembre 2012 de La Revue Neurologique consacre l'essentiel de son contenu aux travaux de l'équipe de recherche rennaise de l'INCR "EA 4712 Comportement et noyaux gris centraux".

 

Editorial

Professeur Marc Vérin
Service de Neurologie - CHU de Rennes
EA 4712 « Comportement et Noyaux Gris Centraux » - Université Rennes 1

Les ganglions de la base, ou noyaux gris centraux, constitués de groupements de neurones situés dans la profondeur du cerveau, sont reliés à la fois entre eux et avec le cortex cérébral pour former des boucles cortico-sous-corticales. Elles ont été particulièrement étudiées chez les rongeurs et les primates, tant sur le plan anatomique que fonctionnel. Trois grands domaines fonctionnels fondamentaux leur sont attribués, sous tendus par une connectivité différente : des fonctions motrices (circuit sensori-moteur), des fonctions cognitives (circuit associatif) et des fonctions émotionnelles et motivationnelles (circuit limbique). Chez l'homme, de nombreux arguments cliniques et expérimentaux plaident en faveur d'une telle triple compartimentation. Si leurs fonctions motrices et, plus récemment, cognitives ont été étudiées en profondeur, leurs fonctions limbiques restent largement méconnues. Elles touchent pourtant aux déterminants émotionnels et motivationnels de notre comportement, aussi bien conscients que non conscients, et influencent considérablement la vie personnelle et sociale.
Chez les neurologues, la prise de conscience de l'existence d'une dimension limbique au sein des ganglions de la base doit les amener à considérer désormais toute pathologie touchant les noyaux gris centraux comme potentiellement neuropsychiatrique, et non plus seulement motrice. Dans un même mouvement, la prise en compte récente de la dimension limbique des ganglions de la base devient un apport majeur pour la compréhension de la physiopathologie d'un grand nombre de pathologies psychiatriques.
Après un état des connaissances sur les aspects anatomo-fonctionnels limbiques des ganglions de la base, leur implication dans la motivation et les processus émotionnels et dans certaines pathologies neuropsychiatriques comme les addictions, l'apathie, les troubles obsessionnels compulsifs et les troubles somatoformes sera successivement abordée.
L'objectif de ce numéro spécial est de faire un point aussi bien clinique que fondamental sur ce champ émergent des Neurosciences Cliniques grâce à l'éclairage des meilleurs spécialistes français du domaine et de contribuer à sa prise en compte dans la future pratique neurologique.

Au sommaire de ce numéro intitulé "Ganglions de base et système limbique : une nouvelle frontière" :

- La stimulation Magnétique Transcranienne dans le traitement des TOC

- Les apports de la stimulation cérébrale profonde

- Emotions et noyaux gris centraux : que peut nous apprendre la maladie de Parkinson ?

- Les mouvements anormaux psychogènes

Pour en savoir plus : www.em-consulte.com/revue/NEUROL/presentation/revue-neurologique