Neurochirurgie tumorale guidée par l'image – INCR

Neurochirurgie tumorale guidée par l’image

Mis en ligne le 19 août 2012

 

 

 

Objectif

Ce projet concerne le traitement chirurgical de tumeurs cérébrales de type gliomes de bas et de haut grade.

 

Le problème clinique

L'incidence annuelle des tumeurs cérébrales est de 10 pour 100,000 chez les adultes. Les gliomes, tumeurs cérébrales les plus fréquentes, ont tendance à infiltrer les tissus sains environnants, ce qui rend difficile une résection tumorale complète et radicale. Malgré l'émergence de nouveaux traitements notamment en chimiothérapie, la prise en charge chirurgicale reste aujourd'hui le plus important paramètre pour la survie. L'utilisation d'imagerie médicale pré opératoire permet d'identifier les zones tumorales pour une meilleure résection. Mais, à la fois l'IRM et la TEP sont des examens nécessitant des équipements lourds qui ne peuvent être utilisés qu'en mode pré opératoire. De plus, les déformations anatomiques intra opératoires dues à la chirurgie rendent ces images préopératoires obsolètes dès le début de la chirurgie.

 

Le projet

Une équipe de recherche allemande (CAMPAR-Munich) a développé des systèmes d'imagerie fonctionnelle intra opératoire naviguée. Ces systèmes incluent une sonde nucléaire mains libres qui détecte les radiations émises par un radiotraceur, comme le 18F-FET, administré dans le corps du patient, et un système de localisation optique 3D qui fournit la position dans l'espace et en temps réel de la sonde. Ce système a été étudié dans le contexte de la chirurgie mammaire principalement. En collaboration avec cette équipe, nous proposons d'étudier, pour la première fois, la faisabilité de son utilisation pour l'optimisation de la chirurgie des tumeurs cérébrales. Dans ce projet, nous allons mettre en place les environnements logiciels et matériels nécessaires à son utilisation dans le traitement chirurgical des gliomes cérébraux. Pour cela, sur les aspects matériels, nous travaillerons en étroite collaboration avec l'équipe de Munich. Pour les aspects logiciels, nous développerons les outils de traitement d'images permettant le lien entre les images pré-opératoires IRM et TEP et l'imagerie intra opératoire et permettant l'acquisition et la visualisation de cette information en salle d'opération. Nous espérons dans un premier temps montrer la faisabilité de l'approche sur une première série de 3-4 patients. Dans une deuxième phase, nous avons l'ambition de démontrer la valeur ajoutée de l'approche pour l'optimisation de la résection chirurgicale grâce à une résection plus complète évaluée par analyse histo pathologique post opératoire.

 

Le travail déjà réalisé

Depuis, plus de 15 ans, nous développons des logiciels permettant l'utilisation d'images médicales, leur analyse et leur visualisation 3D avant et pendant la chirurgie. Ces logiciels ont été utilisés pour plus de 500 patients en neurochirurgie. De nombreuses publications scientifiques ont présenté les méthodes développées. De nombreuses publications médicales ont démontré leur valeur ajoutée dans le cadre de la neurochirurgie tumorale.