Recherche

Les Neurosciences Cliniques s'appliquent à comprendre et traiter les maladies qui touchent le cerveau. Elles connaissent une expansion extraordinaire depuis deux décennies pour deux raisons : le cerveau des patients est à présent visible avec une précision jamais atteinte et son activité peut être analysée aussi bien en profondeur qu'à sa surface.
Du fait de ces progrès, et grâce à l'appui de la Neurochirurgie, de la Neuroradiologie morphologique et fonctionnelle et de la Neurophysiologie, la Neurologie, la Psychiatrie et la Neurorééducation, restées longtemps contemplatives, sont devenues résolument interventionnelles. Chaque étape franchie par les Neurosciences trouve désormais une application clinique rapide.
Les Neurosciences Cliniques rennaises ont très tôt compris les enjeux d'une telle révolution.
C'est ainsi que cliniciens et chercheurs se sont associés à Rennes pour développer de concert une recherche fondamentale et applicative de pointe, au rayonnement international comme en témoignent la qualité de leurs publications.
Ce qui fait leur force est le choix d'une approche interdisciplinaire, cohérente autour du fonctionnement cérébral chez l'Homme. Leur potentiel de découverte et d'applications concrètes est exceptionnel.
L'imagerie cérébrale et le traitement du signal sont la spécialité des équipes Sésame et Médicis de l'Unité INSERM 1099 (LTSI) et de l'Unité INSERM 746 (Visages) s'appuyant sur la plate-forme NeurInfo avec IRM à haut champs dédiée Recherche et sur l'imagerie nucléaire du Centre Régional de Lutte Contre le Cancer. Les applications cliniques s'appuient sur l'EA 4712 « Comportement et Noyaux Gris Centraux » dans le champ de la stimulation cérébrale profonde ainsi que sur l'Unité d'Investigation Neurologique CIC-P INSERM 0203 et le CMRR pour les essais thérapeutiques.
Le réseau NeuroBretagne couronne enfin le dispositif en contribuant à la diffusion de l'information auprès des professionnels de santé et au partenariat des patients.

  • CMRR

    cmrr

    Les Centre Mémoire de Ressource de Recherche (CMRR) sont des structures labellisées dans le cadre des plans démence.

    Voir les articles de cette équipe
  • EA 4712 "Comportement et noyaux gris centraux"

    Labellisée par l’Université Rennes 1 en 2006 puis par le Ministère de la Recherche en janvier 2012, l’Unité de Recherche EA 4712 s’intéresse au sujet émergent du rôle non moteur des noyaux gris centraux chez l’homme. Elle s’est structurée autour de trois thématiques : Emotions, Motivation et Applications thérapeutiques neuropsychiatriques. C’est une équipe multidisciplinaire de 8 chercheurs dont 5 hospitalo-universitaires titulaires qui s’est constituée autour du développement d’une technique innovante dans le champ de la Neurologie et de la Psychiatrie : la stimulation cérébrale profonde (SCP). Elle associe de façon originale en France des cliniciens-chercheurs issus de plusieurs spécialités participant ensemble au développement de la SCP : neurologues, psychiatres, neurochirurgiens, neuropsychologues, neurophysiologistes, neuroimageurs et biostatisticiens.

     

    Parmi les résultats marquants, l’équipe a démontré grâce à l’évaluation clinique le rôle du noyau subthalamique (NST) dans la reconnaissance et l’expérience émotionnelles tant par entrée visuelle qu’auditive, son implication dans la cognition sociale et dans la motivation. A l’aide de l’imagerie métabolique, elle a mis en évidence les corrélats anatomiques de ces fonctions. Elle a participé à la démonstration de l’efficacité de la SCP du NST dans le trouble obsessionnel compulsif sévère et a mis en évidence son substratum anatomique. Elle est leader pour le développement de la SCP dans l’indication de la dépression chronique et résistante.

     

    L’ensemble du travail de recherche a donné lieu à une quarantaine de publications, dont la plupart dans les meilleures revues internationales. Des partenariats étroits nationaux et internationaux ont été créés tant avec des équipes de recherche institutionnelles qu’avec des industriels.

    Voir les articles de cette équipe
  • MediCIS-INSERM-UR1-UMR1099 LTSI

    MediCIS (Modélisation des connaissances et processus chirurgicaux et interventionnels pour l’aide à la décision) est une équipe de recherche labellisée par l’Inserm et l’Université de Rennes 1. Elle fait partie de l’Unité UMR Inserm 1099 LTSI. Elle est localisée à la Faculté de Médecine de Rennes.

     

    MediCIS a pour objectif de créer des systèmes informatiques d’assistance à la chirurgie, pour aider à la préparation, la réalisation et l’évaluation post opératoire de l’intervention chirurgicale. Pour cela, MediCIS étudie des méthodes permettant de créer des modèles. L’objectif est de permettre une chirurgie personnalisée et prédictive grâce au développement d’une nouvelle génération de systèmes de chirurgie assistée par ordinateur s’appuyant sur des outils d’aide à la décision. Les processus décisionnels s’appuient sur des données, des informations et des connaissances qui doivent être modélisés et intégrés dans ces outils d’aide à la décision. La chirurgie guidée par des modèles a pour objectif l’utilisation de modèles informatiques permettant le choix de la procédure optimale et la prédiction de son résultat clinique. Différents types de modèles sont étudiés. Des modèles spécifiques à chaque patient sont construits et regroupent les images, données et informations médicales pertinentes du patient. Des modèles appelés génériques sont étudiés à partir des modèles spécifiques d’une population homogène de patients. Ils regroupent et synthétisent la connaissance acquise à partir de cette population et sont utilisés dans la prise de décision pour des nouveaux patients. La combinaison de modèles spécifiques et génériques devrait permettre la personnalisation des stratégies chirurgicales et interventionnelles ainsi que la prédiction de leur résultat clinique. Ces modèles peuvent aussi servir de support à la formation des chirurgiens.Les applications principales de ces recherches concernent principalement la neurochirurgie fonctionnelle dont la stimulation cérébrale profonde et la neurochirurgie des tumeurs cérébrales de haut et de bas grade. La chirurgie du rachis et la neuroradiologie interventionnelle sont aussi étudiées.

    Voir les articles de cette équipe
  • NEED U1085 INSERM-IRSET

    NEED (neuroendocrine effects of endocrine disrupters) est un groupe de recherche constitué de biologistes, associé à l’équipe TrEC (transcription, environnement et cancer) au sein de l’IRSET (Institut de Recherche Santé Environnement et Travail), un institut labellisé par INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale).

     

    Responsable : Thierry Charlier

     

    Les axes de recherches : Principalement axée sur la recherche des effets de l’environnement social et chimique sur le développement du cerveau et son fonctionnement, l’activité du groupe inclut également une partie expérimentation sur des modèles animaux :

     

    – Les poissons zèbre :
    a. Utilisés dans une activité de criblage, pour connaître l’impact d’une molécule sur la neuroplasticité
    b. Utilisés pour mieux comprendre les mécanismes de neurogénèse

    – Les rats :
    a. Utilisés pour mieux comprendre les relations système nerveux central et comportement social
    b. Utilisés comme modèle de pathologie mentale (par ex. dépression)

     

    Projets : Nous nous attachons à définir le rôle modulateur des neurostéroïdes (stéroïdes produits par le cerveau) sur la neuroplasticité, durant le développement mais également chez l’adulte.

     

    Basé sur nos connaissances et notre expertise, nous nous attachons également à définir l’importance de polluants (principalement perturbateurs endocriniens) présents dans l’environnement (par exemple dans la nourriture) sur le développement neurologique et sur le comportement social. Sont utilisés comme modèles : poissons zèbres et rats.

     

    Une partie du groupe s’attache à déterminer les effets séparés ou combinés du stress durant la gestation et l’allaitement et des antidépresseurs sur la mère et sur la descendance en utilisant comme modèle animal le rat.

     

    L’équipe NEED :

    Thierry Charlier : professeur

    Colette Vaillant-Capitaine : maître de conférences

    Elisabeth Pellegrini : maître de conférences

    Coumailleau Pascal : maître de conférences

    Marie-Madeleine Gueguen : ingénieure assistante

    Julie Dechartres : doctorante

    Jodi Pawluski : associée de recherche (post doc)

    Olivier Kah : Directeur de recherche CNRS Emérite étudiants en Master 1 et 2

    Voir les articles de cette équipe
  • Neurosciences SEP du CIC-P INSERM 1414

    L’Equipe Neurosciences SEP du CIC-P INSERM 0203 accueille toute l’année, en ambulatoire, dans l’Unité d’Investigation Neurologique Olivier Sabouraud, des patients inclus dans des essais cliniques pour la sclérose en plaques.

    Voir les articles de cette équipe
  • PROSAC INSERM U1242

    PROSAC (Proteostasis and Cancer) est une équipe de recherche de l’Unité INSERM 1242 «COSS » (Chemistry, Oncogenesis Stress Signaling) localisée dans le Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis.

     

    Deux groupes de recherche existent au sein de PROSAC, et travaillent respectivement sur l’impact du stress du Réticulum Endoplasmique dans les cancers primaires du cerveau (resp. Eric Chevet) et sur la réponse aux dommages à l’ADN dans les cancers du poumon (resp. Rémy Pedeux)

    Voir les articles de cette équipe
  • SESAME du LTSI - INSERM U1099

    L’équipe SESAME (Systèmes épileptogènes: Signaux et Modèles) développe des outils pour identifier, à partir des signaux électrophysiologiques, les régions épileptogènes chez les patients.

     

    L’originalité des travaux est de proposer une approche intégrative qui combine le traitement du signal et les modèles pour l’épilepsie, à la fois biomathématiques et expérimentaux. L’équipe a mis au point de nombreuses méthodes avancées pour analyser les signaux enregistrés chez les patients.

    Elle a aussi développé plusieurs modèles biomathématiques permettant d’expliquer les signaux électriques anormaux rencontrés dans les régions épileptogènes.

    L’activité de l’équipe inclut aussi une partie expérimentation sur modèles animaux d’épilepsie (souris). Celle-ci permet de valider les modèles biomathématiques mais également d’étudier comment s’installe et se développe l’épilepsie, après une lésion initiale.

    Voir les articles de cette équipe
  • Unité VisAGeS U746 INSERM-IRISA

    VisAGeS U746 est une unité de recherche de l’Université de Rennes 1, associée à l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et à l’INRIA (organisme public de recherche dédié aux sciences et technologies du numérique). VisAGeS est une composante de l’IRISA (UMR CNRS 6074).

     

    VisAGeS : « Vision, Action et Gestion d’informations en Santé

     Responsable : Christian Barillot

     

    Trois axes de recherche : Neurochirurgie guidée par l’imagerie multimodale

    Connaissance des maladies du système nerveux par l’utilisation de biomarqueurs en neuroimagerie

    Gestion des informations en neuroimagerie

    Une plateforme de recherche clinique NEURINFO

    Pathologies : Sclérose en plaques, Epilepsie, AVC, Parkinson, Démences, Troubles Développementaux, Dépressions

     

    Spécialités : Neurologie, Neurochirurgie, Neuroradiologie, Neurophysiologie, Psychiatrie, Rééducation fonctionnelle

     

    Projets :

    Cohorte OFSEP : gestion des données images chez 30 000 patients Reconnaissance AERES: un exemple unique en France par son organisation et excellente représentation à l’international par la qualité de ses publications

     

    Voir les articles de cette équipe