Accueil » Recherche » EA 4712 “Comportement et noyaux gris centraux” » Présentation de l’Unité EA4712

Présentation de l’Unité EA4712

Labellisée par l’Université Rennes 1 en 2006 puis par le Ministère de la Recherche en janvier 2012, l’Unité de Recherche EA 4712 s’intéresse au sujet émergent du rôle non moteur des noyaux gris centraux chez l’homme. Elle s’est structurée autour de trois thématiques : Emotions, Motivation et Applications thérapeutiques neuropsychiatriques. C’est une équipe multidisciplinaire de 8 chercheurs dont 5 hospitalo-universitaires titulaires qui s’est constituée autour du développement d’une technique innovante dans le champ de la Neurologie et de la Psychiatrie : la stimulation cérébrale profonde (SCP). Elle associe de façon originale en France des cliniciens-chercheurs issus de plusieurs spécialités participant ensemble au développement de la SCP : neurologues, psychiatres, neurochirurgiens, neuropsychologues, neurophysiologistes, neuroimageurs et biostatisticiens.

Parmi les résultats marquants, l’équipe a démontré grâce à l’évaluation clinique le rôle du noyau subthalamique (NST) dans la reconnaissance et l’expérience émotionnelles tant par entrée visuelle qu’auditive, son implication dans la cognition sociale et dans la motivation. A l’aide de l’imagerie métabolique, elle a mis en évidence les corrélats anatomiques de ces fonctions. Elle a participé à la démonstration de l’efficacité de la SCP du NST dans le trouble obsessionnel compulsif sévère et a mis en évidence son substratum anatomique. Elle est leader pour le développement de la SCP dans l’indication de la dépression chronique et résistante.

L’ensemble du travail de recherche a donné lieu à une quarantaine de publications, dont la plupart dans les meilleures revues internationales. Des partenariats étroits nationaux et internationaux ont été créés tant avec des équipes de recherche institutionnelles qu’avec des industriels.

______________

La genèse de l’Unité EA4712 « Comportement et noyaux gris centraux » est directement liée à la création du Centre de Stimulation Cérébrale Profonde du CHU de Rennes le 1er septembre 2006, dirigé par le Pr Marc Vérin.

Elle est le fruit de la collaboration originale en France au sein d’une même structure de cliniciens-chercheurs issus de plusieurs spécialités participant ensemble au développement de cette technique innovante : neurologues, psychiatres, neurochirurgiens, neuropsychologues, neurophysiologistes, neuroimageurs et biostatisticiens.

Sous la direction du Pr Marc Vérin, ce groupe s’est rapidement constitué à la suite de la description originale par plusieurs de ses membres de modifications de l’état émotionnel et motivationnel observées en post opératoire chez des patients pris en charge par l’équipe en vue d’une stimulation subthalamique dans l’indication d’une maladie de Parkinson évoluée (Biseul et al, 2005 ; Drapier et al, 2006).

Une reconnaissance locale dès octobre 2006 par le Conseil Scientifique de l’Université Rennes 1, avec le soutien de l’Université Rennes 1 et de la Faculté de Médecine, puis nationale depuis janvier 2012 a permis de structurer en tant qu’Unité de Recherche (EA 4712 « Comportement et Noyaux Gris Centraux ») autour de trois thématiques – Emotions, Motivation et Applications thérapeutiques neuropsychiatriques – appliquées aux noyaux gris centraux chez l’homme. Des contrats ont été obtenus, tant institutionnels qu’industriels, des projets de recherche initiés, des résultats obtenus et publiés dans les meilleures revues de nos spécialités, dont certains sont en cours de valorisation en terme d’innovation thérapeutique et de développement industriel. Des collaborations ont été initiées avec des équipes EPST tant régionales, en particulier dans le cadre de l’utilisation de plate-formes et de la participation au Groupement d’Intérêt Scientifique « Cerveau – Comportement – Société », que nationales. Des collaborations internationales ont été établies, particulièrement dans l’optique du développement de nouveaux outils d’investigation. Sur le plan de l’enseignement et de la formation à la recherche, des étudiants en Master et en Doctorat ont été recrutés au sein de l’Unité et une responsabilité au sein de l’organisation du parcours de Master M1 et M2 Recherche « Comportement Animal et Humain » de l’Université Rennes 1 a été prise par le directeur de l’unité.

Les membres de l’équipe

Sous la direction du Pr Marc Vérin, chef du service de neurologie du CHU Pontchaillou, l’équipe est composée de :

6 hospitalo-universitaires (dont 3 HDR)

3 PUPH : M. Vérin (Neurologie), B. Millet et D. Drapier (Psychiatrie)

2 MCUPH : F. Le Jeune (Médecine Nucléaire) et P. Sauleau (Neurophysiologie)

1 PU : E. Leray (Epidémiologie-Biostatistiques – EHESP)

1 PH : S. Drapier (Neurologie)

1 post-doctorante : J. Péron (Neuropsychologie)

5 doctorants : J.-P. Houvenaghel (Neuropsychologie), D. Travers (PH – Psychiatrie), T. Dondaine (Neuropsychologie), G. Robert (DES Psychiatrie), Y. Denoyer (DES Neurologie)

1 collaborateur extérieur : C. Haegelen (PHU – Neurochirurgie)

Pour en savoir plus :

Voir les publications de l’Unité EA4712

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email