4 jeunes chercheurs pour la Bretagne pendant 5 ans

Renforcer les équipes de recherche labellisées de l’INCR et fixer de jeunes chercheurs de talent en Bretagne sont un des enjeux majeurs pour l’avenir des neurosciences.
Le premier projet de l’INCR est de financer 4 contrats de jeunes post-doctorants pendant 5 ans.

Coût : 1 M€

Le projet de recherche confié à un jeune chercheur post doctorant pendant 5 ans concerne le développement de logiciels permettant d’aider le neurochirurgien dans la pose des électrodes de stimulation cérébrale pour la maladie de Parkinson, notamment, ou les maladies traitées par cette technique au CHU de Rennes.

Empenn (signifie “Cerveau ” en breton) est une équipe pluridisciplinaire affiliée à Inria, à l’Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Scientifique), au CNRS (institut INS2I) et à l’Université de Rennes I. C’est une équipe de l’IRISA, UMR CNRS 6074, située à Rennes

Le projet de l’équipe est centré sur les systèmes neuronaux “épileptogènes”, c’est-à-dire qui sont responsables des crises d’épilepsie, très invalidantes pour les patients. L’équipe SESAME propose une approche intégrative qui combine des techniques avancées de traitement du signal pour les données électrophysiologiques et des modèles pour l’épilepsie (à la fois biomathématiques et expérimentaux).

La genèse de l’Unité EA4712 « Comportement et noyaux gris centraux » est directement liée à la création du Centre de Stimulation Cérébrale Profonde du CHU de Rennes le 1er septembre 2006, dirigé par le Pr Marc Vérin. Elle est le fruit de la collaboration originale en France au sein d’une même structure de cliniciens-chercheurs issus de plusieurs spécialités