SESAME du LTSI – INSERM U1099

L’originalité des travaux est de proposer une approche intégrative qui combine le traitement du signal et les modèles pour l’épilepsie, à la fois biomathématiques et expérimentaux. L’équipe a mis au point de nombreuses méthodes avancées pour analyser les signaux enregistrés chez les patients. Elle a aussi développé plusieurs modèles biomathématiques permettant d’expliquer les signaux électriques anormaux rencontrés dans les régions épileptogènes.

L’activité de l’équipe inclut aussi une partie expérimentation sur modèles animaux d’épilepsie (souris). Celle-ci permet de valider les modèles biomathématiques mais également d’étudier comment s’installe et se développe l’épilepsie, après une lésion initiale.